Pour une culture du dialogue en Rép. Dém. du Congo

08 février 2006

Les révélations de la congressiste américaine Cynthia McKinney

*(*Afrique Education* du 01 au 31 janvier 2006)

La Congressiste

américaine Cynthia McKinney, l'envoyée spéciale de Bill Clinton en Afrique révèle que l'attentat du 6 avril 1994 contre le président rwandais est un coup d'Etat. Elle affirme que le gouvernement Clinton avait décidé de changer de régime au Rwanda. C'est pour cela que
Paul Kagame est arrivé au pouvoir par la violence et la guerre. Selon elle, le Tribunal Pénal International qui prétend juger les Hutu est un cirque judiciaire lamentable. Elle est la seule élue à avoir organisé une table ronde au Congrès américain sur l'attentat du 6 avril 1994 avec des agents du FBI, des éléments de

la CIA

, des enquêteurs du Tribunal Pénal International et des témoins de l'attentat. Elle a remis des preuves au juge Bruguière et est un témoin important, avec le prix Nobel
de la paix argentin Adolpho Pérez Esquivel, dans l'enquête que mène la justice espagnole sur le pillage de

la RDC

et les crimes commis par Kagame au Rwanda et en RDC contre les prêtres espagnols, les Rwandais et les Congolais.

Connue aux Etats-Unis pour ses prises de position courageuses contre la guerre en Irak et le pillage de l'Afrique par les pays occidentaux, Cynthia McKinney qui est la première élue noire américaine du Congrès à avoir demandé une commission d'enquête sur les événements sur le 11 septembre à New York, a longuement enquêté sur la tragédie des Grands Lacs. Elle dénonce une politique étrangère américaine brutale et irresponsable en Afrique noire.

Pourquoi avez-vous organisé en 2001 une table ronde sur l'attentat du 6 avril 1994 ?

Ce qui s'est passé au Rwanda n'est pas un génocide planifié par les Hutu. C'est un changement de régime. Un coup d'Etat terroriste perpétré par Kagame avec l'aide de forces étrangères. J'ai suivi de près la tragédie des Grands Lacs et je pense qu'il fallait faire éclater la vérité aux Etats-Unis. C'est pour cela que j'ai décidé à l'époque de réunir des fonctionnaires de l'ONU, des enquêteurs américains, experts de

la CIA

, des témoins rwandais et des élus américains préoccupés par
cette souffrance et cette violence infligées à l'Afrique et aux Africains. J'avais personnellement écrit à Bill Clinton pour lui dire que sa politique était un échec en Afrique. Je continue de ne pas
comprendre pourquoi le peuple rwandais a été traité de cette façon alors que le pays était relativement stable. Je ne comprends pas pourquoi le Tribunal Pénal International refuse d'enquêter sur l'attentat alors qu'il est reconnu par l'ONU comme l'événement déclencheur des massacres.
Je ne comprends pas pourquoi les pays occidentaux et les Etats-Unis en particulier laisse faire Kagame en RDC. Je ne comprends pas pourquoi l'Armée Patriotique Rwandaise massacre, pille et viole les femmes en RDC sans que le monde entier sans émeuve. Je ne comprends pas ce silence en forme d'encouragement de la communauté internationale à l'égard de crimes abominables perpétrés par Kagame et ses hommes.

Le Tribunal Pénal International pour le Rwanda poursuit aujourd'hui les Hutu croyez-vous qu'il fait du bon travail ?

Ce tribunal est une honte internationale. C'est une véritable escroquerie comme le montre l'excellente enquête du journaliste Charles ONANA. Ce livre que j'ai reçu et qui est fortement documenté met à nu
les pratiques douteuses du Tribunal d'Arhusha. Comment peut-on prétendre juger des criminels hutu alors que Paul Kagame et les éléments de l'APR qui ont abattu l'avion et assassinés des milliers de hutu ainsi que des Tutsi, des Espagnols et des Congolais sont libres ? Je ne peux pas concevoir que ces gens qui ont bénéficié d'une formation militaire aux Etats-Unis depuis 1990 utilisent ces compétences à des fins criminelles. C'est pour cette raison que nous avons déposé une plainte avec
constitution de partie civile en Espagne avec le prix Nobel de la paix argentin Adolfo Pérez Esquivel, Juan Carréro, candidat espagnol au prix Nobel de la paix et trois municipalité espagnoles pour élucider les crimes commis en RDC et au Rwanda de 1990 à 2002. Ayant personnellement
suivi le dossier des grands Lacs au sein du parti démocrate et au Congrès, je pense que le travail que font les magistrats espagnols sera utile à la vérité.

Posté par forum_congo à 22:25 - Commentaires [22] - Permalien [#]

Réponse à M. TUMBWEKU

De grossières méprises sont également de quelque fruit, même quand elles sont proférées dans la violence d'une polémique aveugle. Il faut seulement que la réflexion ramène tout au calme de la méditation longanime." 

Monsieur, je viens de lire ton chapelet sur Honoré NGBANDA, ça manque d’objectivité, NGBANDA, qui est un vrai NGBANDI n’a jamais été cousin de MOBUTU, qui est un SANGO de  Centre Afrique.

Je ne suis pas l’avocat de NGBANDA, mais je veux qu’on restitue à l’histoire la stricte vérité, et non des racontars, commérages de mégères.

Ce n’est pas Honoré qui a porté JDM au pouvoir, je parie même que tu ne sais à quels jeux et alliances politiciennes JDM est arrivé au Pouvoir. Alors arrêtes les insultes quand tu  ne sais rien, tout ce que tu prétends savoir, connaître, viens de la radio trottoir. Le vrai problème avec vous autres ‘’chrétien’’, de la pentecôte, vous manquez d’esprit critique, d’analyse, de bon sens.

En citant Prima Curria, vous admettez que le régime Mobutu était démoniaque, fétichiste, clientéliste, corruptible, même Jésus Christ aurait renoncé à vouloir conseiller Mobutu dans le droit chemin.

Que pouvez Honoré face au pouvoir maléfique de JDM, face au clientélisme, lutte d’influence de tous ces caciques du pouvoir, Bureau Politique, Compagnons de la révolutions, des véritables prédateurs, ces percepteurs et polyvoleurs qui gravitaient autour des MOBUTU.

On a vu des jeunes universitaires devenir des véritables délinquants une fois investis d’un portefeuille   ministériel. Ne mettez pas tout sur le dos des gens de l’équateur, je suis Lulua, du Kasaï Occidental, j’ai vécu longtemps au Bas Zaïre, et j’en ai vu des pas mûr, des récits à remplir des tonnes de pages. Apprenez qu’en politique, il y a des faits qui se disent haut pour distraire le public et des méfaits qui se jouent loin des tous les regards. Beaucoup ont tués, pas seulement des caciques du pouvoir de l’époque, mais des étrangers aussi, des libanais, des sénégalais, des américains; des belges, des français et j’en passe sans que MOBUTU ou Honoré le sachent.

J’ai passé 3 semaines dans le tristement célèbre cachot de la deuxième cité en 1985 pour un différend civil, contre un Lt, chef de bataillon DSP, MOBUTU  n’était pas au courant, ni NGBANDA, je suis sorti in extremis, grâce à un ami,  à l’époque adjoint du Colonel - Cdt de  U2 Ou T2, administrateur de ce cachot. Et crois- moi, 90 % des trucidés de U2 ou T2, ne mourraient pas sur ordre de NGBANDA ou de MOBUTU. Je ne dis pas qu’il est un Saint homme. Il a commis certaines choses et agit par obligation, on ne peut lui en tenir rigueur, il a demandé pardon. Toi qui prétends être un vrai chrétien, tu dois savoir le pouvoir du pardon.

Qui, d’une façon ou d’une autre, à moindre ou grande, n’a pas profité du désordre politique. Je n’avais pas approché NGBANDA à Kinshasa, mais j’ai fréquenté quelques hommes du pouvoir, et voir de l’environnement immédiat de MOBUTU, aucun ne m’avait parlé de NGBANDA, j’en ai profité pour mon business. C’était l’article 15, j’étais très jeune, j’avais conscience que le plus simple moyen de ne pas trop se salir les mains, c’est ne pas adhéré au système.

Je suis d’accord avec Honoré dans ses analyses sur le manque de culture politique du congolais, c’est le caractéristique propre au peuple Bantou, déjà dénoncé par Le révérend Père THEILLHARD DE CARDIN, le congolais a la mémoire courte, servile au premier maître, il a le culte de la personnalité, c’est SAKOMBI qui a déifié MOBUTU, porté aux étoiles par le peuple et comme ce peuple a la mémoire courte il a voulu le répéter avec LDK. Oubliant que les mêmes causes produisent les mêmes effets. J’irai pas jusqu’à faire l’analyse phrase par phrase de tes propos, je ne mets pas en doute ta nationalité congolaise et j’irai pas jusqu’à dire que tu es peut être payé par ces quatre étrangers du gouvernement. Tes propos laissent à penser que c’est toi l’oligarque et thuriféraire du régime Rwandais, Parce que tes propos manquent d’idéal nationaliste. Il n’y a qu’un étranger à accepter un tel compromis, que le pays reste dirigé par des étrangers, un vrai patriote mettra tout en œuvre pour faire basculer un tel régime, et là je pense à mon avis répond à ta question sur la passivité de NGBANDA,

incapable de voir venir le vent. Ou néanmoins d'apporter la parade.

Je pense que Honoré à un certain moment s’est douté de la nationalité de JDM, et a préférer laisser venir pour le faire éjecter.

Si tu es un vrai patriote, ce que je souhaite vraiment, oublions les petites querelles, réunissons nous derrières des gens compétentes pour bouter cette maffia dehors, car il ne s’agit pas seulement de mettre dehors les rwandais et prendre le pouvoir, il faut penser aussi à garantir la paix, la sécurité, le bien être socio économique, crois moi, très peux de gens connaissent les coulisses et les méandres de jeux politiciens, et en seraient capable de dire NON. Je sais que NGBANDA a dit non aux sollicitations de partage de pourcentage.

Il a les moyens de pressions sur certains dignitaires occidentaux.

Faisons lui confiance.

Posté par forum_congo à 22:23 - Commentaires [4] - Permalien [#]

31 janvier 2006

Chers compatriotes, ne nous trompons pas d'ennemis

Chers compatriotes,
Ne nous trompons pas d'ennemis ni de circonstances!
La gestion d'un pays n'est pas la musique qui est juste une question de goût et d'appréciation personnelle.

La gestion politique d'une nation est sanctionnée par un bilan.
En partant de ce principe, les congolais doivent comparer avec recul les divers bilans de la   gestion de la chose publique durant ces 40 dernières années avant de définir les stratégies pour la suite du combat.

Chers compatriotes, savez-vous que depuis l'indépendance à nos jours, les politiciens de tous bords (étrangers et nationaux) ont entretenu l'analphabétisme et l'ignorance pour amener l'opinion publique congolaise à confondre ses amis et ses ennemis?

Depuis Lumumba en passant par Mobutu jusqu'à Joseph Kabila la politique internationale a beaucoup changé, le sous développement de l'Afrique n'intéresse personne. (Écoutez colon gentil de SAM MANGUANA S.V.P)

Certes, il y a encore des efforts à fournir pour que tout soit parfait. Notons quand même que les dernières réalisations de la communauté internationale au Congo montre l'attachement de l'ONU,UE,UA et les USA à imposer une paix durable dans la région des grands lacs malgré la mauvaise qualité des politiciens qui dirigent notre sous région.

Mobutu avec ses acolytes ont littéralement brûlé le pays, aujourd'hui encore les rejetons de la dictature du Maréchal président meurent d'envie de revenir aux affaires pour que la fête recommence! Ces hommes sans notion d'auto-analyse sont convaincus qu'une population majoritairement analphabète dans un pays potentiellement très riche est une aubaine pour servir leur goût du pouvoir et de l'argent facile.

Ne nous trompons pas d'ennemis, l'ennemi du congolais c'est avant tout le narcissisme et le fanatisme.
Si nous disons que le pays est malade, qu'il lui faut une grande thérapie, cette thérapie repose avant tout sur la qualité de l'homme congolais.

L'expérience de 35 ans sous la dictature de Mobutu et ses acolytes doit obligatoirement nous apprendre que ce n'est ni par les injures, ni par les attitudes grossières envers nos dirigeants et autres oppresseurs mais plutôt par la conciliation de nos problèmes nationaux avec les préoccupations actuelles de la communauté internationale que nous gagnerons la première bataille de cette grande guerre vers notre liberté.

Combattons encore parce que la victoire se rapproche de nous, veillons à ce que les élections soient libres, transparentes et démocratiques, unissons nous avec les coeurs pour que le candidat du peuple gagne, ne perdons pas de temps en combattant ceux  qui peuvent encore aider notre peuple.

Notre ennemi est congolais, il s'appelle dictature, exclusion, anarchisme, corruption, narcissisme, analphabétisme, fanatisme, intolérance, tribalisme, paresse, il est aux affaires au Congo et vit parmi nous dans la diaspora congolaise. Battons nous pour qu'il quitte définitivement notre beau Congo et ne nous trompons pas d'ennemis.

La puissance et la grandeur d’un peuple ou d’une nation ne sont jamais le produit de  sa superficie ni de ses richesses potentielles mais les fruits de la qualité des hommes qui composent cette nation.

Dans une bataille où il y a confusion entre ennemi et allier, la victoire est perdue d'avance.

Utilisons la musique pour prêcher la paix dans les grands lacs, mais ne faisons pas l'amalgame entre fanatisme musical et convictions politiques.

Pourquoi  40 ans de somnambulisme magnétique pendant que le Rwanda et l’Ouganda deviennent de nation  riche et prospère avec les fruits de nos terres ?
Pourquoi ce retard au moment où le Bénin renforce sa démocratie et l’Angola se positionne comme la puissance régionale ?

Posté par forum_congo à 22:19 - Commentaires [5] - Permalien [#]

RECHERCHE SPONSOR, PARTENARIAT

Madame, Monsieur,

Nous envisageons de produire une émission débat sur les perspectives d’avenir pour la Rép. Dém.du Congo, programme qui sera diffusé sur la chaîne panafricaine TV, 3A Télé Sud, présente sur quatre continents.

La direction de la chaîne qui adhère déjà à ce projet, nous demande de tourner un ‘’PILOTE’’ afin de validation.

Le Forum comportera  une série d’émission débat, ce Forum servira de plate forme de réflexion et des propositions, des chocs d’idées et ce sans parti pris, ni offense à qui ce soit. Il sera sans obédience  politique ou philosophique mais ouvert à tous, congolais et amis de la RDC sans distinctions, désireux de dialoguer.

Comme vous devez le savoir, les enjeux en RDC ne sont pas que politiques mais aussi et surtout économiques et sociaux. Nous sommes tous appelés à réfléchir sur les stratégies de développement de ce pays; sa sécurité; ses infrastructures, son environnement, son urbanisme et le devenir de ses villes; La santé de la population, l’éducation des enfants; l’emploi; Les moeurs et tant d’autres brûlantes questions que ne cessent de se poser les congolais.

- Malade aussi de certains dirigeants aigris, sans maturité, ni éthique et surtout sans cultures politiques.

- Le Congo est en outre victime de ses immenses richesses naturelles ; son sol et son sous-sol demeurent un vrai scandale géologique. Sa forêt, plus de 40% de toute la forêt africaine y est concentrée ; son fleuve, ses rivières et lacs…quel paradis ! Mais un paradis abandonné entre les mains des hommes et des femmes qui sont « prêts » à mourir dans la pire des misères qu’aucun peuple digne de ce nom ne saurait accepter.

Et pourtant, Frantz Fanon, ce Martiniquais et médecin, Lieutenant, au service de l’armée française en Algérie a écris ceci : « Aucune race n’est forte ou supérieure à l’autre, nous avons tous place au rendez vous de l’histoire. » Il ajouta encore: « L’Afrique à la forme d’un revolver dont la gâchette se trouve au Congo, si cette gâchette  poudrière éclate, c’est toute l’Afrique qui explose. » Eh Oui ! La réciproque est tout aussi vraie car le développement de la République Démocratique du Congo sera aussi le moteur de développement de toute l’Afrique Central et des Pays des Grands Lacs.

Nous avons besoin de votre aide, de votre soutien, de votre expérience, de votre sponsoring et de votre partenariat pour nous accompagner dans ce projet.

Les personnes morales, acteurs économiques, professionnels, entreprises, sociétés, historiens, journalistes, avocats, juristes, artisans  et autres Pigiste (Radio, Presses écrites, audiovisuelles), écrivains, penseurs, intéressés de sponsorisés et soutenir cette initiative peuvent également nous contacter.

Dans l’attente de votre réaction, veuillez agréer, Madame, Monsieur nos sentiments distingués.

Pour tout renseignement. et information :

France – Belgique – Suisse  et  Autres Francophones      

Christopher Hamouri Thambwe :                                 

Tél. /Fax     : +33(0) 8 73 83 01 91                        

Fax France :         0  8 25 18 17 22                            

Courriel      : forum_congo@yahoo.fr & christham@free.fr

Nederland – UK – USA -  Canada – Europe du Nord et Autres Anglophones

Augusto Katumua-Nsambi/Ex Professeur à l’Académie de Beaux Arts, Kinshasa RDC

Ex.Conseiller au ministère d’environnement et Concepteur du Site Sidérurgique de Maluku /Kin - RDC 

Tél. /Fax : 0031 263216577    & Mob.  : 0031 614115868

Courriel   :  katfila@gmail.com

La République Démocratique du Congo est certes malade du désordre, de la cupidité, de l’égoïsme, de l’impunité et l’inexpérience  d’un grand nombre de ses dirigeants. 

Posté par forum_congo à 22:18 - Commentaires [4] - Permalien [#]

30 janvier 2006

POUR UNE CULTURE DU DIALOGUE EN REP. DEM. DU CONGO

Projet d’un programme télévisé, Grand Forum : Emission Débat.

Débout Congolais, dans la Paix, la Solidarité, la Prospérité ;

Pour la reconstruction et le rétablissement de notre Souveraineté.

A venir sur 3A Télé Sud.  1ère  Chaîne panafricaine par Câble et satellite sur quatre Continents.

"De grossières méprises sont également de quelque fruit, même quand elles sont proférées dans la violence d'une polémique aveugle. Il faut seulement que la réflexion ramène tout au calme de la méditation longanime''

Congolaises et congolais de la diaspora de toutes tendances politiques confondues et tout ceux qui vivent les réalités quotidiennes à l’intérieur du pays, nous vous invitons à prendre part, à intervenir, par vos idées, vos propositions lucides et constructives sur tous les problèmes et sujets voire complexes  ou pertinents concernant notre pays la République Démocratique du Congo.

Ce Forum servira de plate forme de réflexion et des propositions des chocs d’idées et ce sans parti pris, ni offense à qui ce soit. Il sera sans obédience  politique ou philosophique mais ouvert à tous les congolais sans distinctions désireux de dialoguer.

Votre point de vue nous intéressent et il est crucial afin de nous permettre de tourner un « Pilote »  en vue d’un programme TV hebdomadaire. Ce dernier comportera  une série d’émission débat qui sera diffusée prochainement sur une grande Chaîne panafricaine par câble et satellite.

Il n’est pas forcement nécessaire de siéger au parlement, ni sénat, ni être un membre du gouvernement pour  contribuer  à l’effort d’édification nationale.

Ce qui caractérise souvent les débats inter congolais, c’est cette absence criante d’objectivité. Pour progresser, nous pensons que les congolais doivent dépasser le stade de la bouderie. Notre pays a 45 ans aujourd’hui ; il n’est donc plus comme un enfant à l’âge de l’adolescence, qui ne compte que sur ces parents pour progresser. Maintenant, nous sommes au stade des parents et détrompons-nous car personne ne viendra développer le Congo à notre place. Cette tache nous concerne tous, quelque soit notre situation géographique, notre rang social, nos avoirs. La devise Belge est, oh! Combien, révélateur à ce propos : « L’union fait la force. »

Le Président Kennedy disait aux américains : «  Ce qui est important, ce n’est pas ce l’Amérique va faire pour vous…mais ce que vous allez faire pour l’Amérique. »

Les enjeux ne sont pas que politiques mais aussi et surtout économiques et sociaux, Nous sommes tous appelés à réfléchir sur les stratégies de développement de notre pays ; sa sécurité ; ses infrastructures, son environnement, son urbanisme et le devenir de ses villes ; la santé de la population, l’éducation de nos enfants ; l’emploi ; les moeurs et tant d’autres brûlantes questions que ne cessent de se poser les congolais.

- La République Démocratique du Congo est certes malade du désordre, de la cupidité, de l’égoïsme, de l’impunité et l’inexpérience  d’un grand nombre de ses dirigeants.

- Malade aussi de certains dirigeants aigris, sans maturité, ni éthique et surtout sans cultures politiques.

- Le Congo est en outre victime de ses immenses richesses naturelles ; son sol et son sous-sol demeurent un vrai scandale géologique. Sa forêt, plus de 40% de toute la forêt africaine y est concentrée ; son fleuve, ses rivières et lacs…quel paradis ! Mais un paradis abandonné entre les mains des hommes et des femmes qui sont « prêts » à mourir dans la pire des misères qu’aucun peuple digne de ce nom ne saurait accepter.

Et pourtant, Frantz Fanon, ce Martiniquais  et médecin Lieutenant, au service de l’armée française en Algérie a écris ceci : « Aucune race n’est forte ou supérieure à l’autre, nous avons tous place au rendez vous de l’histoire. » Il ajouta encore: « L’Afrique à la forme d’un revolver dont la gâchette se trouve au Congo, si cette gâchette  poudrière éclate, c’est toute l’Afrique qui explose. » Eh Oui ! la réciproque est tout aussi vrai car le développement de la République Démocratique du Congo sera aussi le moteur de développement de toute l’Afrique Central et des Pays des Grands Lacs.

Le Congo doit s’éveiller maintenant. Le stade de l’assistanat est révolu. Tous les peuples du monde aspirent à participer très activement au « rendez-vous du donner et du recevoir » cher à Aimé Césaire.

Jeunes, adultes et amis de la République Démocratique du Congo, apportons la paix et le progrès au Congo ; oeuvrons ensemble pour l’avenir du Congo, unifié, prospère et  fort. Le Congo a besoin de nous tous, prenons-nous en charge ; la main dans la main afin de façonner notre propre devenir.

Les personnes morales, acteurs économiques, professionnels, entreprises, sociétés, historiens, journalistes, avocats, juristes, artisans et autres Pigiste (Radio, Presses écrites, Télévisuelles, Cameramen), écrivains, penseurs, intéressés de sponsorisés et soutenir cette initiative peuvent nous contacter.

Pour tout renseignement. et information :

France – Belgique – Suisse  et  Autres Francophones      

Christopher Hamouri Thambwe :                                 

Tél. /Fax     : +33(0) 8 73 83 01 91                        

Fax France :         0  8 25 18 17 22                            

Courriel      : forum_congo@yahoo.fr

Nederland – UK – USA -  Canada – Europe du Nord et Autres Anglophones

Augusto Katumua-Nsambi/Ex Professeur à l’Académie de Beaux Arts, Kinshasa RDC

Ex.Conseiller au ministère d’environnement et Concepteur du Site Sidérurgique de Maluku /Kin - RDC 

Tél. /Fax : 0031 263216577    & Mob.  : 0031 614115868

Courriel  :  katfila@gmail.com

Posté par forum_congo à 18:02 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Le congolais ne fait que commerce de lui-même

Le congolais ne fait que commerce de lui-même, avec tous les percepteurs et polyvoleurs qui défilent chez lui ou à la tête de son pays. Les pressent, l’embrouillent, l’acculent. Aujourd’hui n’en a-t-il pas marre de ces églises de plein évangile et du militantisme politique professé par des pasteurs – percepteurs - polyvoleurs? Ras le bol d’entendre toujours les mêmes discours interchangeables, raz l’bol de racler le fond de leur tirelire, ou de mendier, et d’attendre dire «oui, mais, nous vaincrons ».

Nous vaincrons mais Quand ?

Pauvre Congolais, déjà absent lorsque les faucons impérialistes décidèrent de ton sort en février 1885, et aujourd’hui l’histoire se répète et se construira toujours sans toi ?

Berlin où se réunirent les usurpateurs,
chacun un long couteau à la main.
A Berlin ils couvrirent de lignes obliques, courbes, droites,
droite, courbes, obliques la carte de l’Afrique.
Voici ta part, la tienne la voilà
Prends ces forets, j’avale ces mines d’or,
Laisse ces eaux pour moi,
Prends ces montagnes.
Le Pape sanctifia leur rencontre : “ Dieu a créé cette terre pour nous, Amen.”
 

Aujourd’hui encore, les mêmes usurpateurs à la différence qu’ils se sont fait représentés par leurs vassaux décident des règlements intérieurs  qui doivent régir le CONGO, mis sous tutelle du Rwanda, par la France, Les USA, la Belgique sous la bénédiction des églises catholiques et des Binzambi - zambi ‘’Eglisettes ‘’ sous l’égide de soit disant Pr., Dr, Pasteur, qui pensent se faire crédit en multipliant  des titres honorifiques obtenus dans on ne sait quelles obscures universités.

En votant cette loi fondamentale qu’il ne connaît pas le contenu ni les conséquences; j’ai peur que le congolais se soit trompé de rêve une fois de plus, comme avec l’indépendance. Quel foutoir !

J’admets qu’il soit difficile pour un pays aussi vaste que le Congo, qui souffre encore de 115 ans de léthargie et d’absence de conscience collective, de l’inexercice de gestion de la chose publique d’arriver à une organisation parfaite des élections ou d’un referendum. Dans ce cas, le mieux aurait été d’adopter et s’inspirer du modèle Chinois, pour désigner un certain nombre ou groupe des gens représentatifs de régions fédérales, et qui comprennent les textes et auront la charge de les expliquer  au peuple qui leur ont donné Mandat de les représenter.

Une démocratie au modèle Français n’est pas possible, qui elle-même est encore en stade de balbutiement, si on voit le désordre du paysage politique français, la révolution française ne date que de 1889.

Pauvre Congolais, ces lunatiques au Pouvoir et tenant des églises qui parlent de justice et d’égalité sociale pour une vie soit disant meilleure. Mon cul ! On vous anesthésie simplement l’esprit et la mémoire à coup des sermons, par le biais de ces soit disant pasteurs, et chefs de partis qui déclarent haut et fort, mener plus que la vie d’un chef de l’état. On fait des vous des ventres mous, des êtres sans fierté, avilis par la certitude d’avoir une hypothétique récompense aussi longtemps que vous débourserez assez fort vos économies pour entretenir cette Maffia légale, tout en ayant conscience de laisser à d’autres décider de votre destin.

Congolais sortez de cette léthargie mentale, de cette torpeur politique pour penser à l’avenir du Congo au lieu de laisser aux chiens à la solde d’un minuscule pays lui-même vassal de l’occident, décider de votre lendemain.

Sachez, Peuple du Congo, que ce que le Rwanda n’a pu obtenir par la force, il veut arriver à ses fins par des moyens malicieux, par le canal de ses vassaux Joseph et Azarias Ruberwa, qui en fait dirige le pays via Joseph et lui dicte la volonté du Rwanda. On a la chair de poule en lisant le livre de Honoré NGBANDA, lorsqu'on tombe devant les pages où l'auteur décrit la façon la plus manifeste utilisée par Kagamé pour diriger la RDC via Azarias Ruberwa et Bizima Karaha. Et tant d’autres comme Bemba, qui a un grand père proche Portugais, une grande mère Rwandaise, ou  encore Léon LOBITCH, qui n’a aucun lien de sang avec le CONGO, un Papa Polonais, une maman Rwandaise.

Le Congo admettra ces étrangers naturalisés qu’à la condition de rapatrier tous les biens et les milliards plaquaient à l’étranger et d’œuvrer pour le Congo.
Hommage à Gaston SOUMIALOT qui l’a compris et a demandé le retour de ses trésors des guerres du Soudan voisin.

Aussi longtemps que le pays sera livré et gérer par les étrangers, nous ne connaîtrons  jamais l’essor que nous avons droit.

J’affectionne une phrase de Frantz FANON devenue célèbre qui a été reprise par le centrafricain MOBUTU, qui en a fait l’expérience à ses dépens : <<Un fruit ne tombe que quand il est mûr, mais devant la tempête et la force de l’ouragan, mûr ou pas mûr, il finit toujours par tomber >>.

Soyons ce fruit là, pour l’avenir de nos enfants, pour un Congo, FORT et SOUVERAIN.

Je demande à M. Honoré NGBANDA d’investir les médias internationaux et du RDC pour se faire connaître et faire connaître ses idées, et  de constituer un groupe de réflexions pour tous les aspects des réalités et du quotidien du Congo. Parce que il faut faire table rase, il ne suffit pas de changer les institutions, il faut aussi changer les mentalités, il faut penser à rééduquer le Congolais, sur le civisme, la propreté, la santé, le respect des institutions, du bien public,  la solidarité, l’intérêt supérieur de la nation doit primer sur l’intérêt personnel égoïste.

Je conseille aussi un rapprochement avec M. TSHISEKEDI, et pourquoi pas investir le gouvernement actuel, à l’image des politiques allemands ou belges, sinon une fusion avec l’UDPS en faisant sauter certains caciques de l’UDPS, estimés opposants  économiques du ventre, pour mieux contrer ces vautours au pouvoir, ces ministres au bagage douteux, sans projet, et pourtant je connais des congolais de la diaspora, super intelligent qui ne demande qu’à rentrer pour servir le pays.

Le Congo doit finir avec les nominations fantaisistes dans l’armée comme dans l’administration. C’est pourquoi, je demande à Joseph et Kamere de faire preuve de réalisme, d’arrêter de se foutre du peuple congolais, de lui montrer un peu de respect et démettre tout officier, ministre, gouverneur dont le bagage intellectuel, cursus scolaire ou parcours professionnel n’est pas en adéquation à la fonction occupée.

Je cite l’actuel  chef d’état major général des armées, le chef de la région militaire au Bandundu, le ministre au plan, le ministre aux mines, le ministre de la santé, le vice gouverneur Tabou Ley, je l’aime bien, vieux Kasongo, mais le Congo n’est pas l’Afrisa, brefs faites appel aux chasseurs de tête et faites un remaniement. Trop des ministres ne sont pas leurs places, si je me réfère au cabinet qui a la charge des négociations avec la Chine dans les télécommunications, des délégués qui débarquent à Bruxelles sans canevas, sans cahier des charges. Et qui en dernières minutes les réalisent. On se demande quelle bande des lascars dirige le Congo.

Je demande à Etienne TSHISEKEDI à NGBANDA de ne pas se décourager, une loi est faite pour être abroger, ce référendum, c’est déjà une première victoire fût elle entachée d’irrégularités. Souvenez vous, si longue que soit la nuit, le jour finit toujours par poindre.

Vive le Congo Libre,  souverain et prospère. Berlin se réunirent les usurpateurs

Posté par forum_congo à 18:01 - Commentaires [2] - Permalien [#]

POUR UNE CULTURE DU DIALOGUE EN REP. DEM. DU CONGO

A lire et faire lire : Projet d’un programme télévisé, Grand Forum : Emission Débat.

Débout Congolais,Paix,Solidarité,Souveraineté,Prospérité Pour la reconstruction

A venir sur 3A Télé Sud.  1ère  Chaîne panafricaine par Câble et satellite sur quatre Continents.

"De grossières méprises sont également de quelque fruit, même quand elles sont proférées dans la violence d'une polémique aveugle. Il faut seulement que la réflexion ramène tout au calme de la méditation longanime." 

Congolais – Zaïrois de la diaspora de toutes tendances politiques confondues et aussi ceux qui vivent des terribles quotidiens à l’intérieur du pays, nous vous invitons à prendre part, à intervenir, par des idées, des propositions lucides, constructives, par votre engagement sur tous les problèmes et sujets divers dans l’intérêt du Congo.

Le Forum servira de plate forme, des chocs d’idées, des réflexions pour apporter des propositions au gouvernement,

sans parti pris, ni blesser qui ce soit, il sera apolitique, ouvert à tous sans distinctions de groupement politique.

Votre point de vue est crucial, et nous intéressent  pour tourner un « Pilote »  en vue d’un programme hebdomadaire, comportant  une série d’émission débat qui sera diffusée prochainement sur une grande télévision panafricaine par

câble et satellite.

Il n’est pas forcement nécessaire de siéger au parlement, sénat, au gouvernement pour  contribuer  à l’effort d’édification nationale.

Les enjeux ne sont pas que politiques, mais aussi, économique, stratégiques, respect et gestion de la chose public, des infrastructures routières, l’environnement local, l’urbanisme, propreté, la politique locale des cités, communes, des sous régions et provinces, social, sanitaire, éducatif, instruction, civisme et moral, l’immoralité, le vice, de la solidarité, et bien d’autres pour  réfléchir, et  proposer des solutions adéquates d’aller de l’avant et assurer un héritage viable pour la postérité.

La RDC est malade, du désordre de ses dirigeants politico-militaires, des ses institutions défaillantes faute de moyen.

Malade de certains gouvernants sans maturité, ni éthique et sans cultures politiques et pour certains aux acquis et bagages intellectuels douteux avec des incompétences manifestes et criardes.

Congo, où, d’un proxénète maquisard on faisait un prévaricateur chef oligarque et thuriféraire prêt à transformer pratiquement en un condominium le grand Congo. D’un avocaillon en désuétude et en faillite, l’indicateur principal de toutes les basses besognes. 

Malade, de ses fils égarés par manque de civisme, manque de nationalisme patriotisme, manque d’autocritique, imbus des clientélismes qui sans états d’âme livrent les pays aux larrons, usurpateurs, mécréants, arrivistes, impérialistes de tous bords.

Le Congo est aussi victime de ses immenses richesses, sol, sous sol, hydro, capital intellectuel, fuite des cerveaux et de la main d’œuvre.

Congolais, Congolaises, Zaïrois, Zaïroises,

Peuple du Congo, déjà absents à Berlin Février 1885, l’histoire se construira toujours sans toi ?

Souvenez-vous, Berlin, Février 1885, les larrons, avaient scellés notre sort, de toute l’Afrique sans demander notre avis.

Ils se dirent, nous allons porter la civilisation au monde.

Nous allons sauver des âmes, civiliser ces nègres !

Berlin où se réunirent les usurpateurs,
chacun un long couteau à la main.
A Berlin ils couvrirent de lignes obliques, courbes, droites,
droite, courbes, obliques la carte de l'Afrique.
Voici ta part, la tienne la voilà
Prends ces forets, j'avale ces mines d'or,
Laisse ces eaux pour moi,
Prends ces montagnes.
Le Pape sanctifia leur rencontre : " Dieu a créé cette terre pour nous, Amen."

Frantz Fanon, médecin militaire, d’origine Martiniquaise, Lieutenant, au service de l’armée française en Algérie écris ceci : ‘’Aucune race n’est supérieure à l’autre, nous avons tous place au rendez vous de l’histoire.’’

Il a ajouté encore: L’Afrique à la forme d’un revolver dont la gâchette se trouve au Congo, si cette gâchette  poudrière éclate, c’est toute l’Afrique qui explose.

Jeunes, adultes et amis de la RDC, apportons la PAIX au Congo, ensemble pour l’avenir du Congo, unifié, prospère et  fort.

Le Congo a besoin de nous, de vous, prenons nous en charge.

Les personnes morales, acteurs économiques, professionnels, entreprises, sociétés, historiens, journalistes, avocats, juristes, artisans,Journalistes et autres Pigiste (Radio, Presses écrites, Télévisuelles, Cameramen), écrivains, penseurs, intéressés de sponsorisés et soutenir cette initiative, ou peuvent nous contacter.

Posté par forum_congo à 17:59 - Commentaires [4] - Permalien [#]